Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Actualités

Projet de coopération scientifique avec les îles de Sainte-Lucie et de la Dominique

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 juin 2022

Dans le cadre de la candidature au Patrimoine mondial de l’Unesco et des mesures de gestion qui y sont associés, la DEAL coordonne avec la CTM un projet de coopération scientifique avec les îles de Sainte-Lucie et de la Dominique. Pendant deux semaines, du 31 mai au 10 juin, des experts et le directeur des affaires internationales et européennes du Museum National d’Histoire Naturelle (MNHN) se sont déplacés à la Martinique et dans les îles voisines pour évaluer la faisabilité de mettre en œuvre un programme de recherche spécifique du Museum appelé la Planète Revisitée.

Ce programme est un vaste projet d’exploration des espèces négligées, (insectes, vers, mollusques…) dans le but de mieux connaître la biodiversité du hotspot des Petites Antilles. Un volet terrestre est prévu sur les 3 îles ainsi qu’un volet marin sur Sainte-Lucie et la Dominique (le volet marin de la Martinique ayant déjà été réalisé dans le cadre du projet Madibenthos). Sur les 3 îles, il s’agit de mettre en place ce programme sur 5 ans sur les biens Unesco de Sainte-Lucie et de la Dominique et sur le futur bien Unesco de la Martinique. En Martinique, il associe plusieurs partenaires, dont l’ONF, le Conservatoire botanique national de Martinique, le Parc naturel régional de Martinique, l’Alliance française de Sainte-Lucie, l’ambassade de France de Sainte-Lucie, la CTM et la DEAL. A la Dominique et Sainte-Lucie, il associe les gestionnaires locaux, les services des forêts, experts locaux ainsi que l’OECS.

Du 31 mai au 3 juin l’ensemble des partenaires se sont réunis avec les partenaires caribéens pour parfaire la mission de terrain à Sainte-Lucie et la Dominique qui a eu lieu du 6 au 10 juin. Le projet a également été présenté par la CTM et le MNHN au COMES (Conseil des ministres de l’environnement des pays de l’OECS). Sur le terrain les sites pour installer des pièges à insectes ont été repérés sur la Montagne Pelée.

Du 6 au 8 juin, une délégation de 8 personnes s’est déplacée à la Dominique pour commencer à visiter les sites du bien Unesco et rencontrer les acteurs locaux.

Du 8 au 10 juin la délégation s’est ensuite rendu à Sainte-Lucie pour rencontrer l’ambassade de France et l’Alliance française, l’OECS ainsi que les gestionnaires et services forestiers. L’équipe en charge de la gestion du bien Unesco a également organisé une visite des sites marins et terrestres.

La suite de la démarche nécessite le conventionnement de partenariat au niveau national et international mais déjà une suite dans le repérage des sites d’exploration et de logistique pour les chercheurs est prévue en novembre 2022 sur la Dominique et Sainte-Lucie.