Logo préfècture région
DEAL MARTINIQUE
Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement

La consultation du public

publié le 3 mai 2011 (modifié le 21 novembre 2018)

La consultation 2005-2006

La mise en place de la DCE [1]
prévoit la participation du public à chaque étape importante de l’élaboration de la gestion de l’eau dans le district hydrographique. Ainsi, suite à l’état des lieux réalisé en 2004 et de la définition des grands enjeux, une campagne d’information et une campagne de consultation du public devait être lancée. En France, l’information et la consultation ont eu lieu en même temps.
Plus spécifiquement en Martinique, la consultation a eu lieu entre le 3 novembre 2005 et le 3 mai 2006 sur ces questions importantes et sur le programme de travail proposé par la DCE. Le questionnaire établi sur la base des 9 questions importantes pour le district hydrographique de la Martinique proposait différentes actions sur lequel les citoyens devaient se prononcer.

La consultation du public en Martinique a été particulièrement remarquée du fait de la présence d’ « Ambassadeurs Bleus ». Les ambassadeurs bleus
Les « Ambassadeurs Bleus » sont un binôme composé d’un homme et une femme qui sont allés à la rencontre de la population, dans les lieux publics et les centres commerciaux, pendant 4 mois. Ils avaient pour mission d’inciter le public à compléter le questionnaire et l’assister dans cette tâche, collecter les questionnaires d’enquête et sensibiliser à la problématique de l’eau.

Pour cette consultation, un site internet dédié permettait de répondre en ligne au questionnaire et de consulter nombre de documents sur la gestion de l’eau et le bassin hydrographique martiniquais.

Lieux et dates des réunions de la consultation du public

Lieux Dates
Le Lorrain 09/02/06
Case Pilote 08/02/06
Sainte-Anne 10/02/06
Le François 08/03/06
Le Morne Rouge 09/03/06
Rivière Salée 24/04/06
Le Lamentin 25/04/06
Ducos 27/04/06

Huit réunions publiques organisées lors de cette consultation ont également permis de sensibiliser la population aux enjeux majeurs de la gestion de l’eau à l’échelle de la Martinique.

Au total, 1800 questionnaires ont été remplis, ce qui représente 0,5% de la population martiniquaise.
Les répondants sont à 49 % des hommes, et à 51 % des femmes. On note une participation importante des 25-65 ans ; mais aussi une participation des plus jeunes avec 21% des répondants qui ont moins de 25 ans.
Les répondants habitent à 47 % dans le centre de la Martinique, 21 % dans le Nord et 24 % dans le Sud.
Les enjeux qui recueillent le plus d’adhésion sont l’enjeu 7 « garantir la santé publique » (93% d’adhésion) et l’enjeu 3 « Reconquérir la qualité de l’eau et des milieux aquatiques » (91 % d’adhésion).

Plusieurs documents relatifs à cette consultation du public sont disponibles en téléchargement :

La consultation du public a permis de dégager cinq enjeux prioritaires si l’on veut atteindre le bon état écologique et chimique en 2015 :

  • Lutter contre les pollutions pour reconquérir et préserver notre patrimoine naturel dans un souci de santé publique et qualité de vie
  • Gérer l’eau comme un bien commun et développer les solidarités entre les usagers
  • Changer nos habitudes et promouvoir les pratiques éco-citoyennes vis-à-vis des milieux
  • Améliorer la connaissance sur les milieux aquatiques
  • Maîtriser et prévenir les risques.

Quels enjeux considérez-vous comme prioritaires ?

Consultation 2012-2013

L’analyse réalisée par l’Office International de l’eau (OIeau) avait fait ressortir les résultats suivants :

Près de 2000 martiniquais ont participé à la consultation : 1836 répondants aux questionnaires et 120 participants aux réunions publiques et séminaire des acteurs, soit 0,45% de la population martiniquaise.

Le profil des personnes interrogées est constitué principalement par des personnes de la tranche d’âge 25-65 ans (76%). Les catégories socio-professionnelles les plus représentées sont les employés (36%) et les professions libérales/cadres (18%). A noter que les agriculteurs (3% des répondants) sont sur-représentés au regard de leur nombre dans la population martiniquaise.

Les répondants aux questionnaires sont bien répartis entre le sud (27%), le centre (hors Fort-de-France, 28%) et Fort-de-France (24%), le Nord est moins bien représenté avec un taux de réponses de 19%. Alors que les participants aux réunions publiques dans le Nord représentent 49% des présents, contre 46% pour le Sud et 3% pour le centre.

Les ambassadeurs bleus ont joué un rôle important d’information et pour faciliter le remplissage des
questionnaires, puisque près de la moitié des questionnaires de consultation sont passés par eux.

Nous considérons le taux d’adhésion à une proposition ou en jeu lorsque les avis « prioritaire (classement 1) et important (classement 2) » sont supérieurs à 50%.

Les réunions publiques ont permis d’obtenir des avis, des échanges et des propositions de qualité malgré que l’on puisse déplorer le très faible taux de participation (entre 5 et 15 personnes par réunion). Une plus grande mobilisation des élus aurait pu dynamiser ces évènements.

Les grands enjeux nationaux obtiennent un taux d’adhésion très élevé de près de 98%, avec par ordre d’importance :
1. Eliminer les substances dangereuses (98%),
2. Garantir une eau potable (98%),
3. Retrouver les équilibres écologiques (97%),
4. Replacer la gestion de l’eau dans l’aménagement du territoire (91%),
5. Anticiper pour mieux s’adapter au changement climatique (88%)

Les enjeux établis en 2006 pour le SDAGE 2009-2015 sont toujours d’actualité avec une forte préoccupation pour la lutte contre les pollutions qui arrivent largement en tête des taux d’adhésion : 1. La lutte contre les pollutions (99%),
2. Changer nos habitudes (96%),
3. Gérer l’eau comme un bien commun (93%),
4. Maîtriser et prévenir les risques (83%),
5. Améliorer la connaissance sur les milieux (85%)

Préoccupations des martiniquais pour l’avenir (2015-2021)

Si l’on considère les préoccupations issues des questionnaires, des avis exprimés librement, des propositions des participants aux réunions publiques et au séminaire des acteurs de l’eau, les questions importantes voir prioritaires pour les années à venir son :
. Renforcer la gouvernance de l’eau (prix, tarification sociale, surveillance, structure unique)
. Réduire la pollution et reconquérir la qualité des eaux / milieux aquatiques (financer l’assainissement non collectif et collectif, mener une agriculture raisonnée…)
. Développer une politique d’économies d’eau (économie pour tous, réduction des fuites en adduction d’eau potable, récupération des eaux pluviales…)
. Améliorer les pratiques pour concilier les usages et les besoins des milieux aquatiques (débit minimum biologique, agriculture raisonnée…)
. Renforcer la sensibilisation / information via partenaires relais, réunions d’info…

Consultation 2018-2019

La consultation du public pour le troisième cycle de la DCE aura lieu entre le 2 novembre 2018 et le 2 mai 2019 dans le cadre d’un calendrier défini nationalement.

Conjointement à cette consultation du public aura lieu la consultation des parties prenantes (Collectivité Territoriale de Martinique, Communautés d’agglomération, Parc naturel de Martinique, Parc naturel marin de Martinique, chambres consulaires, Conseil Maritime Ultramarin du Bassin Antilles, Conseil Économique, Social, Environnemental, de la Culture et de l’Éducation de Martinique…)

Les informations récupérées permettront finaliser les questions importantes qui seront validées par le Comité de l’Eau et de la Biodiversité.

Ces questions et les résultats de l’état des lieux en cours permettront de préparer le travail sur le prochain SDAGE. Ce document sera aussi soumis à une consultation du public fin 2020-début 2021.

Dans le cadre de la consultation actuelle, le public pourra participer grâce aux contacts avec ambassadeurs bleus, aux réunions publiques, en répondant au questionnaire mis à disposition dans différents lieux publics ou en se rendant à l’Office de l’Eau située 7, avenue Condorcet à Fort-de-France.

Le questionnaire sera aussi en ligne sur le site :
http://www.observatoire-eau-martinique.fr

Cette consultation se déroulera en même temps que celle sur le risque inondation. Une page lui est dédiée à l’adresse :
http://www.martinique.developpement-durable.gouv.fr/la-directive-inondations-r339.html

[1Directive-Cadre européenne sur l’Eau