Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Présentation DEAL
 

Présentation de la DEAL Martinique

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 septembre 2015 (modifié le 6 mai 2021)

La Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement de Martinique intervient sur l’ensemble des champs de l’aménagement du territoire et est chargée de mettre en œuvre les politiques du ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer ainsi que celles du ministère du logement et de l’habitat durable.

Elle exerce ses missions dans une logique de développement durable avec en perspective l’intégration de la Martinique dans la transition écologique et énergétique.

Elle s’adresse à l’ensemble des acteurs du territoire, élus, acteurs économiques, citoyens afin de leur apporter le meilleur service en facilitant l’émergence des projets et en privilégiant les démarches de développement durable tout en préservant la sécurité des biens et des personnes.

Chaque agent de la DEAL s’y emploiera avec pour ligne de mire l’amélioration du cadre de vie des martiniquais

Les missions de la DEAL

La Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement aura pour mission :

  • d’élaborer et mettre en oeuvre localement les politiques de l’État en matière d’environnement, de développement et d’aménagement durables (biodiversité, patrimoine naturel, sites et paysages, construction, urbanisme, infrastructures et services de transport, contrôle et sécurité des activités industrielles, maîtrise de l’énergie et de la qualité de l’air, prévention des pollutions et des risques, inspection des installations classées, gestion des déchets, protection du littoral et des milieux marins)
  • d’élaborer et mettre en oeuvre localement les politiques de l’État en matière de logement (développement de l’offre de logement, rénovation urbaine, lutte contre l’habitat indigne)
  • de veiller à l’intégration des objectifs de développement durable (assister les autorités administratives compétentes en matière d’environnement sur les plans, programmes et projets)
  • de promouvoir la participation des citoyens dans la déclinaison locale des projets du ministère
  • de contribuer à l’information, à la formation et à l’éducation des citoyens sur les enjeux du développement durable
  • de contribuer à la sensibilisation des citoyens aux risques

Des enjeux majeurs pour la DEAL Martinique

  • en matière de biodiversité, eau et paysages
    La poursuite des efforts engagés depuis plusieurs années pour stopper la perte de la biodiversité et préserver les paysages et milieux marins.
  • en matière de risques et de nuisances
    Poursuivre les actions d’amélioration de la connaissance et de préparation à la crise pour assurer le pilotage du Plan Séisme Antilles (PSA), mettre à disposition des bénéficiaires l’expertise nécessaire au renforcement parasismique des constructions, notamment les établissements scolaires publics. L’évaluation des plans de prévention des risques naturels (PPRN) permettra aussi d’améliorer la prise en compte des risques naturels et technologiques.
  • en matière d’énergie et de climat
    Un partenariat avec collectivité territoriale de Martinique (CTM) conduira à l’élaboration de la Programmation PluriAnnuelle de l’Energie qui intègre les orientations de la loi TEPCV.
  • en matière de connaissance, de prospective et de développement territorial
    Une bonne connaissance du territoire et le renforcement des études basées sur l’exploitation et l’analyse de données spécifiques permettront une meilleure prise en compte des enjeux du territoire dans les documents de planification.
  • en matière de transport, mobilité, sécurité
    L’adaptation du système de transports aux enjeux environnementaux passe par une nouvelle organisation et une bonne régulation de l’activité de transport de passagers et de marchandises pour promouvoir un transport durable.
  • en matière de bâtiment durable et d’aménagement du domaine public fluvial
    Mettre son expertise au service de la conduite de projets pour contribuer à la mise en oeuvre du schéma pluriannuel de stratégie immobilière de l’État en Martinique et du plan construction durable.
  • en matière d’habitat et de logement
    Pour répondre aux besoins élevés en logement, l’enjeu est d’augmenter la production de logements locatifs sociaux et la réhabilitation du parc ancien et de poursuivre la démarche d’évaluation des différents produits du logement social. Le développement d’une ville durable passera par la promotion des démarches d’éco-quartiers.