Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Risques Energie Climat

Présentation de la compétence GEMAPI aux communes et aux EPCI

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 avril 2018 (modifié le 23 mai 2018)

Lors de la première réunion de la Mission d’Appui Technique de bassin (MATB) du 28 mars dernier, il a été décidé que le groupement de bureaux d’études présenterait la démarche et la méthodologie de l’état des lieux, première phase de l’étude, aux 34 communes de notre territoire et aux trois communautés d’agglomération.

Pour mémoire, le groupement de bureaux d’études SEPIA, EGIS Eau, IREEDD, et C2MFI a été retenu en 2017 pour une mission d’assistance pour la mise en œuvre de la compétence GEMAPI en Martinique pour le compte de la DEAL et de l’ODE.

Le bureau d’étude SEPIA représenté par M. Olivier Sauron (chef de projet) et M. Claude Miqueu (référent juridique) était donc présent en Martinique la semaine du 23 au 27 avril 2018 et ils ont pu rencontrer les différents acteurs du territoire.

Mardi 24 avril 2018, s’est ainsi tenue une réunion de présentation de la compétence GEMAPI à destination des élus et agents des 34 communes et des trois communautés d’agglomérations.

Cette réunion a été présidée par Mme Marie-France Toul, présidente du Comité de l’Eau et de la Biodiversité et 2ème Vice-Présidente de l’Assemblée de Martinique, qui était accompagnée de Mme Michela Adin, directrice de l’ODE et de Mme Chevassus, directrice adjointe de la DEAL.

Au cours de cette réunion, une présentation générale de la MATB et de la compétence GEMAPI par la DEAL et l’ODE, puis une présentation de l’étude en cours - dont la première phase d’état des lieux avec un questionnaire à remplir - et des sources de financements possibles, par MM. Sauron et Miqueu ont été faites.

Cette réunion a été le lieu d’échanges nourris qui ont permis à chacun de faire part de leurs interrogations sur cette nouvelle compétence.

Les diaporamas présentés sont disponibles ci-dessous en téléchargement :

La première phase de l’étude en cours est donc l’état des lieux qui sera fait sur la base de l’ensemble des études et données déjà disponibles et de questionnaires qui seront renseignés par les principaux acteurs concernés (collectivités territoriales, Etat). Une première restitution de cet état des lieux sera effectué à l’occasion de la prochaine réunion de la MATB.