Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Connaissance Territoriale Urbanisme

Observatoire de l’habitat de la Martinique

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 juin 2011 (modifié le 21 septembre 2018)

La mise en place de l’observatoire de l’habitat de la Martinique a été initiée en janvier 2010 par la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL) et se veut avant tout partenariale.

Gouvernance

La gouvernance de l’observatoire repose sur un comité de pilotage actuellement composé, outre la DEAL, du Conseil Régional, du Conseil Général, de l’Agence D’Urbanisme et d’Aménagement de la Martinique (ADUAM), de la Société Martiniquaise d’HLM (SMHLM), de la Société Immobilière de la MARtinique (SIMAR), d’OZANAM, de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), du COBATY, du Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes (CLLAJ), de l’Agence départementale d’information sur le logement (ADIL), du Groupement Interprofessionnel des Opérateurs Sociaux (GIDOS), de la Communauté D’Agglomération du Centre de la Martinique (CACEM), de la Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud Martinique (CAESM), de la Communauté de Communes du Nord de la Martinique (CCNM), de la direction régionale des finances publiques (DRFiP), de la chambre des notaires Antilles-Guyane et de la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM).

Objectif

L’observatoire de l’habitat a vocation à concourir à l’amélioration et à la mise en oeuvre des différentes politiques publiques en matière d’habitat et de logement en Martinique et s’est fixé 3 objectifs majeurs :

  • constituer une base de données sur les principaux champs de l’habitat et du logement
  • donner de la valeur ajoutée aux données en produisant de l’analyse sous différentes formes
  • constituer un outil d’échange, d’animation et de communication

Contenu

Son contenu comprendra, à terme :

  • Le parc immobilier privé et social existant,
  • l’offre et la demande en logement social,
  • la construction de logements,
  • les offres et demandes spécifiques (jeunes, personnes agés, etc),
  • les loyers,
  • l’habitat indigne / insalubre / indécent,
  • l’immobilier résidentiel,
  • la demande des ménages,
  • les financements publics et privés du logement et de l’habitat

Il s’incarne sous la forme d’un site internet accessible à l’adresse suivante : http://www.habitat972.fr/


Télécharger :