Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Mobilité Transport Sécurité routière

Mobilités actives (Marche et le vélo)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 avril 2021 (modifié le 2 juin 2021)

Le Plan « Vélo et mobilités actives », porte une ambition inédite pour faire du vélo un mode de transport à part entière. Objectif : tripler la part modale du vélo dans les déplacements du quotidien d’ici 2024, en passant de 3 à 9 %. Afin de soutenir cette mesure, l’appel à projets "Fonds mobilités actives" a été lancé fin 2018.

3 Appels à Projets (AAP) ont été lancés.

Les lauréats du troisième appel à projets « Aménagements Cyclables 2020 » lancé par l’État ont été annoncés le 26 février 2021, marquant une nouvelle fois un franc succès de ce dispositif auprès des collectivités.

Retrouver les 194 projets lauréats du 3ème appel à projets du Fonds mobilités actives Aménagements Cyclables dont 2 villes de la Martinique :
www.Lauréats

Le 4ème appel à projets du fonds mobilités actives a été lancé pendant la première édition de l’opération « Mai à vélo » le vendredi 31 mai 2021.
Il continue de soutenir financièrement les maîtres d’ouvrage dans la réalisation d’itinéraires cyclables sécurisés et la résorption de discontinuités d’itinéraires sur leurs territoires. Il s’agit alors de relier dans les meilleures conditions de sécurité, des zones d’emploi, d’habitat, des établissements d’enseignement et de formation, de mieux desservir les pôles d’échanges multimodaux, sur tous les territoires urbains, péri-urbains, ruraux, d’outre-mer ; et d’inviter par conséquent un maximum d’habitants à se (re)mettre au vélo pour aller au travail, à l’école, faire ses courses ou se promener.

Il est ouvert à tous les maîtres d’ouvrage publics, notamment les communes, les départements, les groupements de collectivités, les autorités organisatrices de la mobilité, les établissements publics de coopération intercommunale, dès lors que le projet s’inscrit dans une politique cyclable cohérente à l’échelle du territoire et qu’il respecte les recommandations techniques élaborées par le Cerema. Il doit permettre d’intensifier la réalisation d’aménagements cyclables identifiés comme nécessaires dans des secteurs à enjeu et coûteux du fait de leur ampleur.

Les candidats sont invités à déposer leur(s) projet(s) avant le 15 septembre 2021 (inclus) sur la plateforme Démarches simplifiées et à télécharger le cahier des charges et ses annexes sur le lien suivant : www.appel à projet fonds mobilité actives.

L’Ademe lance son 2e appel à projets pour le vélo (AVELO2) pour accompagner les territoires à définir et animer leur politique cyclable. Cet appel à projet lancé dans le cadre du programme de Certificats d’économie d’énergie (CEE) Avelo 2 mobilise 25 millions d’euros pour développer le vélo dans les territoires péri-urbains et peu denses. Avelo2 s’inscrit dans la continuité du programme Avelo lancé en 2019 par l’Ademe qui a permis de soutenir 220 territoires peu et moyennement denses, soit près de 16 millions d’habitants. Cette fois-ci, l’objectif est d’accompagner 400 territoires.

www.Cahier des Charges

Mai à vélo est un collectif d’acteurs nationaux du vélo initié en 2021. Chaque année, Mai à vélo va désormais mobiliser les acteurs du vélo dans tous les territoires autour d’événements cyclables. Ce sera l’occasion de partager avec le plus grand nombre l’ensemble des pratiques du vélo : mode de déplacement du quotidien, loisir, sport, tourisme… L’objectif ? Réunir une diversité de publics autour d’évènements populaires et pédagogiques. Écologique, bénéfique pour la santé, le vélo répond aux enjeux économiques, sociaux et sanitaires de nos territoires. Comment ? Les possibilités sont multiples : balade à vélo, parcours découverte, atelier d’auto-réparation, atelier pédagogique, remise en selle, bourse aux vélos, challenge d’activité mai à vélo, événement coup de cœur, etc.

www.Inscrivez-vous