Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Risques Energie Climat
 

Evaluation Préliminaire du Risque Inondation (EPRI)

La mise en œuvre de cette directive prévoit pour son second cycle de réexaminer et mettre à jour si nécessaire, les documents du premier cycle, à savoir :

 
 

Consultation du public au sujet de l’addendum portant sur l’EPRI en Martinique de 2011

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 janvier 2019 (modifié le 18 février 2019)

  (nouvelle fenetre)

La consultation du 2 novembre au 2 mai 2019 porte sur :

Pour le second cycle, l’EPRI est actualisé, le TRI Fort-de-France/Lamentin reste maintenu, et le PGRI sera révisé pour la période 2022-2027 suite aux résultats de la consultation :

  • L’addendum EPRI présente sous la forme de fiches synthétiques les inondations connues à Rivière-Pilote en 2015 et celles vécues suite au passage de Matthew en 2016, et vient compléter la partie "Inondations historiques" de l’EPRI de 2012. Il est proposé aux citoyens de consulter cet addendum.
Inondation Rivière-pilote 2015 Inondation Lamentin 2016
  • Les TRI, arrêtés lors du premier cycle, ont été sélectionnés par croisement entre les enjeux (la population) et les bassins versants à risque de crues de la Martinique.
    Il n’y a pas eu d’évolution majeure sur ce croisement. Aussi pour ce second cycle il est proposé de conserver le TRI existant.
    Ce TRI identifié en Martinique est composé des communes de Fort-de-France et du Lamentin, il a été validé par l’arrêté n° 2013004-0005 du 4 janvier 2013.
  • Les questions importantes constituent les enjeux/ objectifs/ problématiques de la Martinique en matière de politique sur les risques naturels pour lesquels le prochain PGRI (2022-2027) devra apporter des réponses. Elles portent sur :
    • la prise en compte du changement climatique dans la politique de gestion et d’aménagement face aux risques,
    • la gestion intégrée du littoral (y compris trait de côte),
    • la problématique du ruissellement pluvial,
    • l’aménagement foncier (besoin d’espace, avec prise en compte des risques naturels existants),
    • les attentes sociétales en matière de gestion de crise

Vous êtes invité à donner votre avis et à vous exprimer sur ces sujets via le questionnaire en ligne suivant :

QUESTIONNAIRE SUR LA GESTION DES RISQUES INONDATIONS.

5 mn suffisent pour compléter ce questionnaire !

Merci de votre participation…